Comment apprendre facilement

Aujourd’hui, je me lance dans le thème de l’apprentissage et du bonheur.

“Cet article participe à l’événement inter-blogueurs “Apprendre à apprendre : les meilleurs conseils pour développer ses connaissances” organisé par Gaël Loric du Blog Changer Aujourd’hui

Comment réussir à apprendre? Doit on apprendre à apprendre?

Lorsque nous débutons nos débuts dans la vie, nous sommes toujours en état d’apprentissage: apprendre à se faire comprendre, apprendre à manger, apprendre à se tenir debout, apprendre à se déplacer, apprendre à parler, apprendre à courir, apprendre les règles de la société …etc.

Tout ceci se fait naturellement, avec l’aide de nos proches. Chacun à notre rythme, et selon nos envies.

Nous avons tous des préférences pour débuter dans la vie.

Pour ma fille, par exemple, elle a appris rapidement à s’exprimer et parler. Il faut aussi préciser que les nombreux séjours en pédiatrie l’ont obligé à s’adapter à cette situation “fixe”.

De l’autre côté, son frère lui, a développé et acquis rapidement la mastication. Même sans dent, il mangeait comme un grand!

Nous avons tous des envies et des besoins différents et ce sont ceux là qui nous motivent pour apprendre.

Lorsque nous rentrons à l’école ou que nous y retournons adultes pour des formations, nous sommes soumis à l’apprentissage obligatoire et la confrontation avec les autres.

Même si aujourd’hui, la tendance est à un apprentissage personnalisé à son rythme pour les classes des maternelles surtout, il est difficile pour les plus grands de pouvoir faire ce qu’il leur convient aisément. Toutefois, tout dépend des enseignants et de leur pédagogie.

En effet, vous pouvez retrouver des enseignements sur l’éducation bienveillante et positive pour les tout petits, partout autour de nous: en format papier, en format numérique, en format “stage en présentiel”. Cela s’adresse aussi bien aux enseignants qu’aux parents qui sont les premiers concernés par l’apprentissage à offrir à leurs enfants.

lire plaisir apprendre

Néanmoins, lorsque nous sommes “grands”, tout ceci est abandonné, comme si d’un seul coup, maintenant que nous sommes des vieux, nous devons rentrés dans les cases prévus par les autres des dogmes anciens. D’ailleurs, peu de personnes encouragent les adultes qui se forment ou qui apprennent après être sorti de l’école. C’est presque dévalorisant aux yeux de la société.

Lorsque j’étais enfant, je me débrouillai plutôt bien à l’école. Mais j’avais toujours envie d’apprendre. J’appris l’équitation, la danse classique, puis la danse Jazz, et aussi en même temps le piano, en parallèle avec l’école. J’aurai bien voulu encore en apprendre plus, mais les emplois du temps et les journée ne sont que de 24h et les ressources de temps et d’argent limitées aussi. Je profitai de lire et de découvrir via les expériences proches de la nature et des amis, le pouvoir de la joie et des expérimentations. C’est ce qu’on appelle être studieux! C’est un de mes points forts, et cela même si je ne me souviens pas toujours de tout.

N’est il pas magnifique d’apprendre à lire l’heure avec la position du soleil?

N’est-il pas merveilleux d’apprendre à se déplacer et à se repérer en pleine nature?

Mais, j’étais parfois confronté à des situations non adaptables qui me posaient problèmes. Je sais aujourd’hui, grâce à ma fille, qui fonctionne comme moi, que mon cerveau a des connexions différentes de la “norme”. Par exemple, mon interprétation de mots ou de consignes sont très pointilleuses et à la lettre. Cela m’empêche de comprendre les consignes écrites comme la plupart des autres élèves. Aujourd’hui, entre autre choses,nous savons que nous faisons parties de personnes à haut potentiel.

Je vais vous raconter quelques anecdotes avec notre fille. Outre le fait, qu’elle mémorise tout très rapidement: l’alphabet en chanson à l’âge de deux ans, une poésie lors de la présentation en classe dès le premier jour, lorsqu’elle avait neuf ans, un  jour elle ne savait plus additionner les nombres. Nous étions partis quelques jours à l’océan et nous faisions les devoirs du jour. Son raisonnement a été celui-ci: “le maître dit qu’il me faut plus de temps que les autres pour comprendre” donc “je suis nulle” donc “je ne sais pas faire” donc “ je ne sais pas combien font 3+2!” Elle était en classe de CE2 et ce fut un choc pour nous. Elle avait mis en place un réel blocage. Elle en était d’ailleurs malheureuse. Son cerveau et son interprétation des faits avaient conduits à ce résultat de situation. Nous avons pris rendez-vous avec son enseignant et comme nous le faisons avec une pelote de laine emmêlée, nous avons défaits tous les nœuds ensemble. Cette capacité d’adaptation à son environnement qu’elle a ( j’ai oublié le nom précis de cela) est une des particularités possibles d’une personne “surdouée”. J’ai depuis découvert et appris plein de choses sur notre cerveau et nos façons de fonctionner grâce aux livres de Jeanne Siaud-Facchin, que je recommande.

Bref, nous avons fait passé des tests psychologiques à notre fille pour l’aider et lui trouver des outils pour être heureuse. Suite aux différents tests, il en est ressorti un fort potentiel sur tout ce qui est littéraire et aussi sur les mathématiques, mais seulement si c’est compliqué!

Et là, c’est une surprise!

Cela signifie que lorsqu’elle fait quelque chose, cela doit être compliqué pour être réalisé!

Vous me direz que c’est pas facile, mais pour elle si. Du coup, lorsqu’elle doit apprendre une poésie ou des tables de multiplications par exemple, elle y arrive très rapidement et facilement si elle est en train de faire des acrobaties à côté de moi… Perchée sur sa chaise, faire l’arbre-droit, grimper sur une rampe d’escalier….ou simplement parce qu’elle ne doit pas l’apprendre car la classe a choisi une autre poésie… Je me suis aperçue après avoir perdu beaucoup d’énergie à la faire asseoir sur une chaise que cela ne lui convenait pas…

De mon côté, lorsque j’étais en alternance pour mon BTS d’opticienne lunetier, je travaillais comme tous les employés au magasin. Puis une semaine sur trois, j’étais en formation scolaire. Du coup, lors des deux semaines en entreprise, je devais effectuer les devoirs et apprendre toutes les leçons de la semaine précédente à l’école. Le rythme était infernal et sur deux ans au minimum. De plus, cet examen est un des plus difficiles car il demande des compétences diverses et variées très pointues. Au fur et à mesure, j’ai trouvé que je travaillais mieux avec une musique douce; les disciplines scientifiques le matin et les plus créatives ou linguistiques le soir. J’ai aussi essayé d’apprendre au maximum dès que j’avais quelques minutes…y compris la nuit lorsque je me réveillais! Malheureusement pour mes efforts, cela n’a pas fonctionné. Mon corps a lancé des signaux d’alertes, puis crée des maladies car je ne l’écoutais pas…Je tirais trop sur la corde du mon bien être. Il n’y avait de la place que pour ma tête. Pas de place à mon coeur et intuition.

Puis le jour de l’impression de mon rapport de stage, tout mon corps respire d’un seul coup. Je sors d’une apnée profonde et mon corps redevient sain!

Moins de stress, moins de maladies…

Cela a été une part importante d’apprentissage sur moi même. Dès lors, je pratique le sport régulièrement même en cas de période de fort apprentissage; c’est ma façon de garder mon équilibre général.

Je pratique aussi quotidiennement une mini sieste. Durant ce moment de repos, mon corps se relâche totalement en quelques minutes. C’est un entrainement à faire pour qu’en 5 minutes, votre corps ne vous réponde plus et que vos pensées fassent comme un feu d’artifice dans votre tête. Quand la sonnerie du réveil retentit, après 15 min environ, vous vous apercevez que vous êtes parti bien loin, que vos idées sont posées et que vous êtes tout frais pour la suite de la journée!

C’est là que la mémoire entre en compte. En posant vos idées, votre mémoire range les informations…C’est ce qui se passe aussi en méditation de pleine conscience.

Moi, j’adore et j’aime les histoires. J’image et je compare beaucoup les éléments avec des choses connues: films, histoires, vie quotidienne etc.…D’ailleurs, c’est ce qui me permet d’expliquer des choses compliquées aux enfants ou aux animaux que je coache. Souvent, j’explique en image la gestion des émotions et de notre énergie, comme le fait qu’il vaut mieux lâcher la pression petit à petit plutôt que de faire comme les cocottes minutes! Je suppose que cela doit vous parler…

Sinon, ma mémoire est sensitive et surtout visuelle…. Cela a des avantages et des inconvénients. Il faut savoir utiliser les bons côtés et apprivoisez les autres…

Savez-vous aussi si vous utilisez vos deux côtés du cerveau ou si vous êtes à tendance de côté gauche ou de côté droite? C’est important à savoir et à étudier.

Personnellement, en cuisine, je suis très cerveau droit, celui de la féminité et de l’intuition.Je prépare des plats beaux, jolis, colorés et avec des saveurs variées ( croquant, fondant, chaud et froid…) et j’utilise peu mon cerveau gauche qui est celui de la masculin et des normes et structures. Juste pour savoir comment réagissent les aliments et la cuisson ou préparation pour eux. De ce fait, tous mes plats sont uniques! Toujours fait différemment! Il faut le savoir car je ne peux pas refaire un super plat qui a été apprécié et dévoré! C’est l’inconvénient.

Bref, du coup, aujourd’hui, pour APPRENDRE, je vous conseille d’apprendre à vous connaitre pour optimiser vos apprentissages divers et variés.

Quels sont les moments du jour ou de la nuit où vous êtes le plus productif?

Dans quelles ambiances êtes-vous le mieux disposé à intégrer de nouveaux savoirs?

Quels sont vos moments et vos moyens de relâchement de pression, de décontraction?

Quelle est le type de votre mémoire?

Comment fonctionne votre cerveau?

Etablissez une liste de réponses à toutes ces questions. Observez-vous puis agissez en fonction. Amusez-vous à comprendre comment apprendre !

 

Par contre, pour tout ce qui est de retrouvé tout votre savoir, je vous laisse trouver d’autres conseils. Je range tout très bien mais pour les retrouver c’est parfois dur…

J’ai certainement une ancienne mémoire, encore active, d’écureuil ! Smile

 

Portez-vous bien et prenez soin de votre cerveau et de vous !

 

No Comments DéfiInfos

Comment ne pas être submergé par nos émotions?

Cet article participe à l’événement interblogueurs “ Comment faire face à ses émotions et continuer d’avancer ?organisé par le blog Bien-etre-en-cours J’apprécie ce blog, et en particulier cet article que j’aime particulièrement car il parle de la médecine chinoise qui est un des piliers des soins énergétiques que je pratique.

“Les émotions et comment y faire face”, c’est un sujet qui me parle vraiment!

Moi même très sensible à tout et super empathique aussi, depuis toute ma vie, j’y suis confrontée.

Je vous explique ce mot “empathie”, que j’ai découvert il y a seulement quelques années: c’est la capacité de ressentir les émotions des autres.  C’est parfois comparé à une éponge.

Cela fut une révélation pour moi! Je compris enfin pourquoi, à l’image de cocotte-minute, j’explosai régulièrement sans pouvoir l’anticiper.

Je suis aussi hypersensible, et du coup, cela veut dire que j’ai tous mes sens en éveil constamment. Je peux réagir plus rapidement et violemment que d’autres personnes face à des situations diverses. Je crois que l’association de ces deux traits de caractère me font être aussi hyperémotive.

Par exemple, lorsque je regarde un film, je suis les émotions présentées: joie, suspens en stress et aussi pleurs… Mes parents se souviennent encore d’évènements aux cours desquels ils ne savaient pas comment faire pour me calmer et m’apaiser. D’ailleurs parfois, ils ne comprenaient pas quel avait été l’élément déclencheur.

navire chaviré

Aujourd’hui adulte et maman confrontée à ma fille, qui me ressemble, j’ai voulu comprendre comment fonctionnent les énergies qui nous entourent et que nous ressentons. Je me suis permise de regarder à l’intérieur de moi pour apprendre à mieux me connaitre. Je vous avoue que j’avais peur, mais grâce à un excellent accompagnement de développement personnel, je fais face aujourd’hui.

Grâce à ma découverte des méditations de pleine conscience, j’ai crée pour ma fille, mes amis et les animaux qui en ont besoin, un exercice de visualisation , que je nomme “la bulle magique”.

Pour faire sa propre bulle magique, il faut activer sa propre imagination. D’ailleurs, savez-vous que notre cerveau croit ce que nous imaginons comme vrai, comme réel?

C’est fantastique, non???  Mais cela sera peut être le sujet d’un autre article…

Bref, vous allez , en fermant vos yeux,si c’est plus facile pour vous, vous imaginez à l’intérieur d’une grande bulle remplie d’énergie.

Celle-ci à pour limite le bout de vos doigts, bras tendu: sur les côtés, au-dessus de vous, devants vous et derrière vous. Elle se ferme environ trente centimètres sous vos pieds, pareil au-dessus de votre tête.

C’est comme une bulle de savon qui est transparente. Chacun a sa propre vision de sa bulle. Cela peut aussi être expliquée comme la poche maternelle utérine qui protège et qui est  invisible là, pour vos animaux et les bébés…

Le fait d’activer sa bulle énergétique, c’est génial !

C’est comme si d’un seul coup, vous avez un château fort autour de vous! Vous avez des remparts pour vous permettre de voir arriver les évènements extérieurs. Vous seuls, pouvez ajouter toutes les options que vous souhaitez.

Par exemple, moi j’aime bien mettre un filtre “anti-cons” sur ma bulle.

Votre bulle doit être entièrement fermée, centrée sur vous et grande.

Si vous vous apercevez que votre bulle comporte des trous, des déchirures voir une absence de bulle immense…ce qui arrive très souvent…utilisez votre imagination pour la réparer. Chacun a ses goûts: par exemple, les enfants utilisent souvent du scotch…. vous pouvez recoudre, vous pouvez placer un objet, comme une fleur en pot, pour boucher une ouverture, vous pouvez placer une fermeture éclair ou des agrafes pour refermer votre bulle, vous pouvez changer entièrement de couche externe de bulle aussi……à vous de décider.

Si votre mur du château est troué ou effondré, vous ne pourrez pas bien vous protéger.

Ensuite, à l’intérieur de votre bulle, il doit y faire bon vivre.

Vous devez faire en sorte que votre bulle soit lumineuse, pleine de belles énergies.

Vous pouvez la remplir de ce qu’il vous plait. Par exemple: de la lumière, des couleurs, du chocolat, des fées, des doudous, de l’amour de son papa et de sa maman, de matériaux préférés, de fleurs, de musique etc….

Pour cela, n’hésitez pas à sortir ce que vous ne voulez plus…Faites le tri, le ménage! C’est chez vous, alors respectez et utilisez votre propre espace personnel pour vous!

Ouste les objets, les choses que vous avez hérités de votre famille et de la société.

Si cela ne vous correspond pas, vous envoyez tout cela dehors au “recyclage des énergies”, que vous demandez mentalement.

Grâce à cette bulle, je passe des journées plus calme à l’intérieur de moi. Je peux voir et comprendre quelles émotions émanent de l’extérieur et quel sentiment vient de moi.

Cela permet à mes enfants, d’être moins perturbés par leur environnement proche.

Cela aide aussi aux enfants de moins de six ans ( qui sont reliés énergétiquement encore à leur mère) à laisser partir les énergies qui ne sont pas les leurs et d’avoir ainsi un bien meilleur équilibre de santé général.

Pour les animaux, cela a un effet apaisant et réconfortant.

Pour certains, cela développe l’auto-guérison que chacun a en soi! Tout dépend de la pensée de chacun.

Nos limites sont nos propres limites, celles que nous nous mettons.

En appliquant la bulle tous les matins avant de partir à l’école ou au travail, nous nous plaçons dans  les meilleures dispositions possibles, pour notre journée.

Lorsque vous percevez des vibrations perturbantes autour de vous, vous pouvez écouter et avoir le temps d’analyser d’où elles proviennent. Ce temps de quelques secondes change tout dans le moment présent car nous pouvons nous préparer à rester bien dans sa bulle et à ne pas se laisser emporter par les émotions extérieures. C’est une bulle protectrice qui filtre et laisse passer les énergies. A nous, de faire le choix de ce que nous voulons.

Si dans la journée, il arrive une grosse chose qui vous percute, à l’image de la voiture de Ron qui atterrit dans l’arbre du Saule cogneur, dans Harry Potter; votre bulle ne résistera pas. Mais, vous pouvez vous reprendre et dire “non merci” à la chose. Respirez profondément et repoussez-la, mettez la en dehors de votre bulle! Comme l’arbre a fait avec la voiture et les enfants! Puis ensuite, ré-installez votre bulle.

Les grosses choses peuvent être des mauvaises nouvelles qu’on entend, qu’on reçoit, etc…

Depuis que j’applique cette bulle magique, je ne me sens plus comme les cocottes-minutes qui “explosent” d’un seul coup. Pour réguler toutes mes émotions, je pratique aussi le nettoyage énergétique avec les papiers “je veux”-“je ne veux plus”. C’est un exercice simple et à la portée de tous.

Pour vous donner un ordre d‘idée, la dernière fois où j’ai fait la cocotte minute, c’était il y a quelques semaines alors que j’étais prise en mon travail et la peur de perdre ma mère qui était en fin de vie. La fois d’avant c’était il y a plus de deux ans!

Avant mon système de gestion, cela pouvait être plusieurs fois par an!!

Quoiqu’il en soit, je trouve important d’apprendre le plus tôt possible à différencier nos propres émotions de celles des autres, à identifier ce que nous ressentons pour mieux le gérer et le développer et en faire profiter tout le monde!

Alors, maintenant que vous savez tout! A vous de jouer !

A faire tous les matins et soirs !

Buller bien !

Et racontez moi vos expériences dans les commentaires!

 

D’ailleurs, j’ai une amie médecin qui applique et active la bulle à son bébé afin qu’elle puisse faire de belles nuits et passer des journées plus paisible….

Pour les animaux, c’est du coaching à faire avec eux et leur maitre, et les résultats sont extraordinaires!!

……..

4 Comments DéfiInfos

Rencontre du Carnaval “Bonheur et Énergie”

Je vous remercie pour vos articles qui sont tous supers!

Ils ont chacun des points de vue différents!

Nous avons :

– l’article d’Amandine Dovillez du blog Maman, bébé pour la vie, La vie d’une maman . Elle a pris beaucoup de plaisir à l écrire. Vous découvrirez ses 7 clés personnelles pour le bonheur en famille…

– l’article de Deborah Aranias du blog Mon corps au quotidien – Un corps sain pour un esprit sain. Vous apprendrez les liens entre bonheur et énergie avec un cercle vertueux à entretenir….

-l’article de Isabelle Burcheri du blog Bonheur et Energie. Vous découvrirez son point de vue animé avec un enfant. Pour elle, nous sommes reliés au monde et à sa beauté..

– mon article personnel Bonheur et énergie. Avec les énergies subtiles, soyez heureux. Vous découvrirez que vous pouvez êtes acteurs de votre bonheur.

BELLE LECTURE

Pour toux ceux qui souhaiterait apporter leur point de vue à ce sujet, vous pouvez toujours participer. Sortir de sa bulle de bien être et s’apercevoir qu’un super  carnaval sympa vient de passer, ce serait trop triste. Alors envoyer moi le lien vers votre article !

Et je mettrai à jour cette page.

Pour découvrir les règles du carnaval inter-blogueurs, cliquez ici.

– Voici le lien vers la vidéo de Julien Perron, sur le documentaire-film   C’est quoi le bonheur?

Et vous, qu’en pensez-vous ?

2 Comments Infos

Agir sur nos émotions grâce aux huiles dōTERRA

Je vous ai déjà présenté dans un article précédent mon gros coup de cœur pour des huiles extra.

J’ai envie aujourd’hui de vous les présenter une à une, ce sont celles du kit Touch-Emotion.

Mais avant, petit quizz ! Savez vous que :

dōTERRA est né au printemps 2008 par un groupe de professionnels de soins de santé et d’hommes d’affaires, partageant des expériences personnelles communes liées à l’utilisation des huiles essentielles et à leurs bienfaits pour la santé ?

Read More

No Comments Infos

Bonheur et Énergie

Voici un article en lien avec le carnaval d’articles que j’ai organisé afin d’avoir plein de point de vue différents à ce sujet.

Découvrez ici ce rendez-vous inter-blogueurs.

Alors, qu’est ce qui fait que nous sommes heureux?

Est ce que cela vient de nous? Est-ce que cela vient de l’extérieur?

A première vue, je serai tenter de dire que c’est propre à chacun. Nous et notre cerveau décidons si nous nous sentons “bien” ou “pas bien”. Ou bien, sommes-nous influencer?

Read More

2 Comments DéfiInfos

“Bonjour Matin”

Une fois n’est pas coutume, et comme j’aime les rencontres, cet article participe à l’évènement interblogueur «QUEL EST VOTRE RITUEL QUOTIDIEN PRÉFÉRÉ POUR RESTER EN FORME ? » du blog mon-corps-au-quotidien.com de Déborah Aranias.

Si vous êtes abonné à mon blog, vous connaissez déjà cinq de mes astuces personnelles pour démarrer une belle journée.

Mais cette fois ci, c’est axé sur la nouveauté, grâce à ce temps d’introspection que nous avons lors de cette crise sanitaire.

Pour moi, le grand changement est de prendre le temps de s’entendre et de s’écouter chaque matin.

C’est à dire que lorsque le réveil sonne, habituellement, c’est une préparation en systématique qui se met en place. Pas de place à l’improvisation et à l’échange avec la nature.

Aujourd’hui, lorsque je me réveille, je prend le temps de vérifier que tout mon corps est réveillé. Parfois, les jambes ou le dos ou même ma tête a encore besoin de quelques minutes pour entièrement être là. J’en profite pour respirer profondément en écoutant et en ressentant la nature autour de moi. C’est un exercice où l’entrainement est nécessaire et à développer car fenêtre et rideaux fermés, je dois faire appel à mes autres sens!

Je compare souvent ce moment à celui du film Avatar, où lorsqu’il change de corps il y a quelques instants où tout doit se reconnecter. Notre énergie se charge et s’incarne à chaque moment du réveil; et inversement lors du coucher.

Une fois debout, je prend le temps de m’étirer à fond. Après une réhydratation nécessaire, en appliquant la cohérence cardiaque quelques minutes, je tire sur mes muscles profonds. Je découvre de nouveaux mouvements pour aller chercher encore plus loin les tensions à vidangées. C’est assez drôle car nous le pratiquons en famille. Les enfants rient très vite, surtout lorsque nous sommes tordus, penchés et en train de faire des grimaces pour réveiller notre visage et nos yeux! Retrouvez ici un article de Déborah Aranias sur la cohérence cardiaque.

Ensuite, une des choses importantes pour moi aujourd’hui et à laquelle je n’arrivai pas à prendre le temps avant le confinement obligatoire, c’est de Remercier la Vie et la Nature chaque jour. Ces derniers jours, malgré les évènements familiaux incontournables douloureux, où nous avons dû faire face au décès de ma mère, tout est parfait. Chaque moment est utile à notre être, pour:

–  Apprendre à être patient.

– Apprendre à s’occuper de soi, en profondeur. Revoir nos priorités quotidiennes. Détachement du superficiel.

– Introspection personnelle. Que voulons nous vraiment de la vie? Que voulons-nous devenir et faire demain?

– Quelle est notre place sur Terre? Pourquoi sommes nous ici, en cette période d’évolution de l’humanité? Quel sera notre rôle ?

– Découvrir que frère et sœur peuvent cohabiter !! ( même si cela se disputent encore!)

– Nous sommes heureux, ou pas, de vivre avec notre compagnon ou compagne.

– Développer notre bon sens et notre pouvoir critique sur les situations quotidiennes, dans la vie sociale. S’occuper et prendre des nouvelles  de ses voisins, éteindre la télévision qui donnent des mauvaises nouvelles,  écouter nos musiques préférées….

Dire MERCI à la VIE chaque jour, à chaque moment. Dès que notre conscience est là, en entier, je remercie (avec mon cœur), la nature d’être si belle, quel que soit le temps météorologiques! Merci aux oiseaux d’être si sympas comme voisins, en chantant, en venant manger chez nous, construire leur nid sous nos yeux, vivre tout simplement autour de nous…. Merci au lapin du champ de dessous d’apprendre aux enfants l’observation et la discrétion…

BREF, mon rituel du matin est d’avancer à mon rythme, en m’accordant avec la nature environnante ; J’associe mes exercices physiques de mise en route, pour passer une belle journée, avec la détente profonde et le remerciement au Tout auquel nous sommes reliés aussi.

Je vous souhaite une excellentissime belle journée !

Alice

enfant joie nature


No Comments Défi

Méditation facile pour son bien être

Coucou à toutes, les belle âmes !!

Je vous propose un exercice BIEN ÊTRE, de méditation, pour les débutants si il y a. C’est basé sur une technique de relaxation.

Prendre soi de soi et extrêmement important pour prévenir une disharmonie énergétique quelconque et pour notre santé.

Comme pour toute nouvelle activité, l’entrainement permet d’améliorer notre facilité à exécuter les exercices et optimiser notre bien-être.

Je vous encourage à pratiquer cet exercice chaque jour.

Peut être que le 1er jour, cela vous demandera 45 min pour le réaliser. Puis d’ici quelques jours, ce sera environ 20 min.

Pour cet exercice de méditation de pleine conscience, prenez le temps qu’il vous faut pour faire le plein à chaque étape. Rassurez-vous, vous le sentirez, quand cela sera fait.

Avant de commencer, lisez toute la méditation. Vous vous inspirerez ensuite de l’image ci dessous.

Voici une représentation de nos chakras principaux sur notre corps.

Les chakras sacrés, plexus solaires, cœurs, gorges et troisième œil, sont doublés. Un tourné vers l’avant et un vers l’arrière du corps.

Les chakras racine et coronal sont tournés respectivement vers le sol (la terre) et  vers le ciel.

chakras

¤ Tout d’abord, Commencez par vous installer vous, bien confortablement:

– assis ou couché, à vous de choisir ?

– dans un endroit très calme, à l’intérieur ou à l’extérieur , selon vos envies,

Si vous le souhaitez, placez en fond sonore une musique douce,

¤ Faites plusieurs inspirations – expirations, calmement. Puis ensuite, allonger le temps d’expir et inspir, à peu à peu jusqu’à plusieurs secondes. Avoir le même temps en inspirant qu’en expirant, permet de faire de la cohérence cardiaque, qui est très bénéfique pour notre organisme. Read More
No Comments Infos

Évènement inter-blogueurs sur le BONHEUR

Bonjour à vous, amis blogueurs ! Aujourd’hui, je vous propose de révéler Comment est ce que vous associez énergie et bonheur?

J’espère que nous serons nombreux à participer à ce carnaval d’articles. C’est l’occasion pour chacun de découvrir une autre facette du Bonheur. de découvrir les techniques et les astuces de chacun. Cela permet aussi d’être mis en lumière pour des nouveaux lecteurs qui suivent les différents blogs.

Est ce que cela vous intéresse ? Dans ce cas, lisez attentivement ce qui suit.

Read More

No Comments Défi

L’ancrage

Ici, je vais vous parler d’ancrage.

Lorsque nous sommes bien centrés, c’est à dire que toutes nos vibrations de corps sont reliées et que chacune est à sa place, nous pouvons travailler notre ancrage.

Découvrez ici comment être centré. C’est primordial avant de parler d’ancrage.

Faites l’exercice proposé dans l’article , puis revenez ici…

A tout de suite….

arbre racine souplesse

Vous voici donc bien habillés, sans couture tournante (si vous avez fait l’exercice proposé ) !

Maintenant que vous êtes tout beau, tout soigné, il va falloir poser vos pieds sur Terre!

En général, nous le sommes tous un peu. Mais la vie quotidienne avec les rythmes imposés par la société auxquels nous nous soumettons, perturbe notre équilibre.

Read More

1 Comment Infos

Le centrage énergétique

Voici un drôle de mot! Mais qu’est ce qu’un centrage?

C’est en rapport avec “se centrer”, c’est “être soi de partout” , “comme à part entière” ! , comme dit mon garçon.

Nous sommes tous des êtres multidimensionnels.

fractales de fleurs

Voici l’image d’une fleur et de ses fractales.

La dimension la plus évidente, c’est celle de la 3D:  hauteur, largeur et profondeur. C’est un volume. C’est évident car nous ne sommes ni tout plat ni tout écrasé !

Sur ce volume, nous sentons à l’intérieur de nous que nous sommes pleins! C’est évident, car nous savons tous que nous avons des organes, un squelette etc …

Savez vous que les fréquences vibratoires sont différentes?

Il existe selon les géobiologistes 3 fréquences différentes autour de nous:

– il y a un champ électrique qui reflète les organes “yang”

– il y a un champ magnétique qui reflète les organes “ying”

– il y a aussi le champ thermique, qui est liée à notre énergie ancestrale.

Voici ci dessous un schéma simplifié pour vous les représenter. Nous pouvons noter aussi que les énergies telluriques ( de la terre) et les énergies cosmiques ( du ciel et de l’univers) nous traversent verticalement. Au milieu de notre être à part entière, tout est centré : les champs, de façon verticale, horizontale et aussi sur votre volume: c’est l’alignement.

champs du corps humains

Tout ceci paraît simple.

Mais , savez vous que ces champs sont en perpétuel mouvement?

Cela signifie que cela bouge tout le temps.

Il réagisse aux champs extérieurs à nous ainsi qu’à nos propres vibrations. Nos émotions, nos pensées, nos actes vont bousculer les différents champs.

Ce schéma est une vision scientifique du corps, car cela se mesure avec l’aide d’appareil.

Je vous présente aussi une autre version de notre corps. Celui-ci serait composé de sept corps différents, imbriqués les uns dans les autres, comme des poupées russes.

Ces corps produisent un champ énergétique inversement proportionnel à leur taille.

C’est–à-dire que le champ du corps physique par exemple, est presque à la même taille que notre corps, appelé aussi le corps éthérique.

Le champ émotionnel se situe en général à 40 cm de nous. environ. C’est celui de notre sphère plus intime. La distance à laquelle nous prenons quelqu’un dans nos bras.

Le champ de notre âme est celui qui est le plus grand. Selon les personnes, il peut être immense ou pas.

Avez-vous déjà ressenti des événements comme cela?  Que ce soit en attraction ou par évitement?

Parfois, nous faisons un détour sur notre chemin car nous ne sentons pas bien à passer à un endroit précis. C’est ce que nous percevons lorsque nous sommes en présence, par exemple du Dalaï Lama, alors qu’il se situe à des dizaines de mètres de nous.

Voici une image de notre aura, ou appelé aussi aujourd’hui, champ morphogénétique.

aura,chakras, corps energetiques

Vous observez aussi les chakras qui sont alignés au centre de notre corps..

Je vous propose un exercice simple de visualisation pour vous ré-aligner!

Placer vous dans un endroit calme. Exercice réalisable par tous.

Vous allez imaginer que vous enfiler des vêtements invisibles.

IL FAUT FAIRE ATTENTION A CE QUE TOUT SOIT PARFAITEMENT AU MILIEU :

Pas de coutures tournantes !!! Tout doit être à sa place!

Donc, prenez le temps qu’il vous faut à chaque fois. Commencez par:

– culotte ou  boxer ou autres, puis

– pantalon, ou robe, ou jupe, ou kilt…..

– sous vêtements de corps , type débardeur, pour avoir son coeur au chaud,

puis

– chaussettes sur les deux pieds, ou collants …

– t shirt manches longues

– un accessoire sur votre tête : un bandana ou un serre-tête ou autres

et enfin un grand coupe-vent imperméable avec capuche.

Vérifiez bien que tout est à sa place. Pas de pli. Déplacez ce qui a besoin de l’être. Inspirez et déplacer virtuellement comme si vous manipulez la cape d’invisibilité d’Harry Potter !

Vous avez fini ! BRAVO !

Vous verrez que les enfants vont le faire en bougeant beaucoup. Soyez rassurés: cela fonctionne aussi très bien. Vous pouvez le mimer, c’est plus facile à faire.

Si vous préférez le faire à l’intérieur de vous ( sans mouvement apparent), surtout si vous n’êtes pas seul, c’est possible aussi (dans les transports en commun, au travail ou face à une situation déstabilisante).

Sachez que tout est énergie et que cet ordre que vous venez de donner à vos corps énergétiques se modifient à chaque instant. Il est donc nécessaire de le faire très régulièrement.

 

Si vous avez un choc émotionnel, grand ou petit, prévu ou pas, vous risquez d’avoir des difficultés à tout remettre en état. Demandez de l’aide!

Un énergéticien consciencieux peut s’en occuper. C’est la base en énergétique: tout être vivant doit être centré et ancré avant chaque soin.

Je pratique les soins énergétiques, pour les humains et les animaux, mais lorsque j’en ai besoin, je demande moi aussi de l’aide pour me recentrer et re-ancrer.

Les signes qui font que nous ne sommes pas centrés sont:

  • perte d’énergie générale: courir partout au sens propre et ou figuré…

S’occuper de nos enfants, puis de nos parents, puis…et puis…..?? nous, où sommes-nous? Donner aux autres c’est important, mais attention, pour rester en équilibre, DONNER AUTANT QUE DE RECEVOIR !

C’est aussi l’exemple des personnes qui n’entendent et n’écoutent que le début des phrases ou messages…Elles sont déjà ailleurs…

  • fatigue continuelle: sommeil non réparateur…

Nous sommes comme des passoires; ce que nous gagnons en sommeil et en énergie, nous quitte car nos corps sont non centrés. A l’image d’un sablier qui se remplit durant notre sommeil, celui ci se vide dès que nous sommes debout (+ ou – vite selon le décentrage)

C’est comme pour des poupées russes ou des oignons qui ont plusieurs couches. Si elles ne sont pas toutes en place, un jour de grand froid avec du vent, projetez vous dans votre imaginaire…..Brrr!

  • blessures, coups: se cogner aux coins des meubles et portes, chuter au sol…

Avec des “coutures tournantes”, nos perceptions sont faussées. Nous croyons passer alors que notre corps physique non. C’est un peu comme une femme enceinte qui découvre que son ventre a grossi depuis la veille en étant bloquée dans des situations différentes. Elle n’a pas encore pris conscience de ses changements.

C’est pareil pour quelqu’un qui ne veut pas voir quelque chose et qui a du coup un de ces corps qui se tourne. Ce corps perturbe l’équilibre général et nous n’en avons pas conscience, d’où nos perceptions différentes et les chocs….Aïe ! ouille !

  • vision floue ou perturbée: ne pas avoir les yeux en face des trous, baisse d’acuité visuelle perceptible…

Une cliente me dit un jour: “Depuis que j’ai été cambriolé, depuis j’ai découvert ma maison, ma vue a changé. Je ne vois plus comme avant !”   Rassurez-vous, grâce à des exercices de libération et de nettoyage, décrit sur mon article “je ne veux plus”, cette personne a pu retrouvé une vision plus claire et paisible qu’avant. Elle devrait poursuivre avec des soins énergétiques pour clôturer cet épisode. C’est à elle de choisir, elle a son libre arbitre.

  • problème auditif : baisse d’acuité, perturbation de la qualité auditive…

Comme pour les yeux, les oreilles nous indiquent que nous ne voulons plus entendre certaines choses, et elles vont s’organiser pour arriver à cela.

  • nos organes et nos 5 sens :

De manière générale, nos sens sont modifiés. Il peut y avoir de la perte de goût, d’appétit, d’odorat et d’intuition aussi. Cela va se reporter sur nos organes qui vont fonctionner anormalement.

  • émotions débordantes: colère, tristesse, “Jean qui rit, Jean qui pleure”, râler…

Se sentir comme une cocotte minute en permanence et “éclater” régulièrement est un signe de mauvaise circulation d’énergie générale, par des circuits non habituels.

En étant sensible aussi, chacun son niveau, nous pouvons parfois être submergés par des émotions. Celles-ci peuvent provenir d’autres personnes ( l’empathie). Pour faire face à ce raz-de-marée qui se prépare: prendre une grande inspiration et visualiser que tous nos habits de l’exercice du dessus, puis les remettre tous à leur place. Cela est de suite apaisant. Astuce très importante et facile à faire

  • etc….

Liste non exhaustive…

Je vous invite à avancer à l’étape suivante:

celle de l’ancrage.

 

Découvrez ici mon défi personnel .

Partagez cet article si vous avez aimé. Laissez vos commentaires dans la partie prévue ci dessous! MERCI !

 

.

 

 

No Comments Infos