Comment ma fille a chamboulé ma vie!

Je vais partager ce merveilleux moment surprenant avec vous. Dès qu’il s’agit de partage, de bonheur et d’enfant, je réponds présente. Même si pour cela, je dois modifier mon organisation déjà bien remplie de mes journées et de mes nuits.

Du coup, je vous précise que cet article participe à un regroupement d’articles publiés sur des blogs différents organisé sur le thème “Mon plus beau souvenir avec mon enfant” par le blog L’éveil des émotions.

J’apprécie beaucoup ce blog, car on peut y trouver des astuces et des inspirations pour aider nos enfants à se familiariser avec leurs émotions. Et c’est tellement essentiel! Retrouvez ici l’importance d’accueillir ses émotions.

comment ma fille a chamboulé ma vie

Quel moment choisir à partager?

Lorsque j’ai reçu ce petit message dans ma boite aux lettre “facebook”, je me suis dit que ce serait facile de trouver.

Puis en y réfléchissant, j’ai eu envie de vous partager un moment non pas avec un de mes enfants, mais avec un groupe d’enfants.

J’avais envie de vous partager les bienfaits et les surprises que j’ai eu lorsque j’animais un atelier bien-être-bonheur pour les enfants de 5 à 105 ans! C’était tellement riche en échange, énergie et si surprenant de voir comment on peut agir sur ses états émotionnels et de santé générale en quelques minutes.

Mais quand j’ai lu précisément les termes de cette rencontre inter-blogueurs, c’est la phrase qui parlait du souvenir encore actif aujourd’hui qui a résonné en moi.

Et en effet, même si j’ai adoré travailler et transmettre mon savoir lors de ces ateliers, c’est grâce à ma fille qu’ils ont été créés. C’est donc de cela dont je vais vous parler.

Recherche d’un moment de sérénité avec et pour Zoé

Il existe des enfants qui sont là, avec nous, sur terre, incarnés dans un corps et qui trouvent leur place facilement dans leur famille.

Et il y a ceux qui sont là avec une énergie différente. Ceux qui nous poussent à sortir de notre zone de confort. Ceux avec qui les parents s’arrachent les cheveux, grandissent et lâchent leurs grands principes d’adulte (ou pas).

Et ma fille fait partie de ce dernier groupe d’être.

Dès ses deux ans, nous avions l’impression qu’elle n’était pas heureuse. C’est difficile à décrire car ce n’est pas ce à quoi on s’attend en ayant des enfants.

Mais, il y avait des moments vraiment difficile à vivre, avec des crises de colère, de larmes et parfois des moments comme si elle était éteinte.

C’est lors de ces recherches d’améliorations de bien-être que la méditation est arrivée dans nos vies.

Méditer en famille: découverte pour tous

A cette époque là, il y avait peu de méditations en ligne. Et autour de moi, je ne connaissais personne qui la pratiquée avec des enfants jeunes et remuant, si je puis dire.

C’est donc un de mes amis, qui m’a expliqué le fonctionnement général avec la méditation “classique” de l’arbre. (celle qui m’a permis d’améliorer l’acuité visuelle d’une de mes clientes en magasin d’optique de lunette).

C’est lui aussi qui m’a indiqué que même si on bouge lors d’une méditation guidée, celle-ci agit quand même.

Et oui, car quand on fait une méditation en famille et que Zoé se lève, tourne, retourne, fait l’arbre droit sur une séance de 20 minutes, on peut se poser des questions sur les résultats obtenus.

Pour moi, la méditation c’était l’image d’un yogi assis, droit et surtout immobile, que j’avais en tête; très loin et pas du tout, l’image d’un être bien actif. Vous voyez?

Quelles conséquences ont les méditations sur les enfants

Mais lorsque j’ai pris le temps de regarder son être au complet, je me suis aperçue qu’elle était quand même entrée dans la méditation. Elle était plus calme après qu’avant.

C’était déjà çà!

Et c’est suite à cela que j’ai en mémoire un des meilleurs moments passées avec elle.

L’invitation à la maison

Après des mois de pratique, plus ou moins aléatoire, j’ai ajouté mon expérience de thérapeute énergéticienne aux méditations classiques. J’ai commencé à créer mes  propres méditations guidées adaptées pour mes enfants.

C’est surtout l’exercice de la bulle que vous pouvez retrouver dans votre guide cadeau sur le blog, qu’ils adorent Open-mouthed smile- moment-kids !

Puis un jour, Zoé me demanda d’inviter des copains et copines pour le goûter après l’école à la maison. Elle avait autour des 6 ans.

Ce n’était pas dans ses habitudes, mais pourquoi pas. Suivons les surprises de la vie!

Le goûter à la maison et pas que

Nous voilà donc après l’école avec 2 copines à la maison. Le goûter avalé, prêtes à partir jouer dans le jardin, que Zoé leur dit “non”, j’ai un truc que je voudrais faire avec vous!

Et là, elle me demande de leur faire faire l’arbre et la bulle magique!

Surprise surprise!

Ces copines n’ont pas envie car elles ne connaissent pas et elles préfèrent aller jouer dehors.

Mais Zoé n’en démord pas et elle insiste.

Alors nous voilà, dans le jardin pour créer notre bulle magique et imaginer qu’on est un arbre, tout beau, bien ancré avec de longues racines, une belle écorce, des branches grandes avec partout des feuilles tout autour de soi et au-dessus….

Et voilà!

Finie!

Activité terminée.

Elles partent jouer à la balançoire, à bac à sable etc.

La cerise sur le gâteau

Le soir, lorsque j’ai demandé à Zoé si elle avait apprécié ce moment, elle me répondit:

“Oh oui, ça ira mieux demain!”

Surprise, je lui demande pourquoi?

“Et bien, parce que j’en avais marre qu’elles n’aient pas leur bulle posée au sol. C’est chiant à l’école: toujours en train de rien écouter et en plus on peut pas bien jouer à la récré!”

J’étais bouche-bée! Et elle ajoute:

“C’est pour çà que je les ai invités!”

Là, elle m’a bluffée. J’étais surprise et aussi admirative de sa capacité à voir, percevoir les énergies et les problèmes de ses amies.

J’étais fière aussi de l’initiative dont elle a fait preuve pour arriver à ses fins: pouvoir jouer avec des copines bien dans leurs baskets!

Et pour finir, elle m’a demandé: la semaine prochaine , on pourra inviter Marin, car lui aussi il en a bien besoin Winking smile ? !

Scotchée! J’étais scotchée!

En résumé de ce beau moment avec ma fille

Moi qui croyait que Zoé n’était pas sensible aux méditations de l’arbre et la bulle magique, j’ai été estomaquée par son besoin d’en faire profiter ses amis.

Son comportement m’a permis d’avoir l’idée de créer des ateliers pour apprendre à chacun à mieux gérer ses énergies pour être tout simplement plus heureux.

Et c’est cette anecdote dont je parle encore aujourd’hui plus de sept ans plus tard.

C’était le début de mon partage d’expérience liée au bien-être et au bonheur.

Un des prémices à ce blog.

Une flamme d’énergie pour transcender et transmettre mes savoirs.

Un premier pas sur mon chemin de vie, en tant que passeuse d’âme, pour accompagner tous les hypersensibles dans leur évolution.

Et aujourd’hui, fière de l’être et de le réaliser au quotidien, avec toujours cette première idée que Zoé m’a poussée à trouver des solutions inexistantes dans ma vie d’avant, pour créer ensuite notre réalité.

Et je dois vous avouer que j’ai en tête qu’elle sera mon associée professionnelle dans quelques années!

Quel merveilleux moment! Certes challengeant, mais si grand!

Et vous, quel est le souvenir avec votre enfant que vous voulez partager?

Avez-vous besoin d’être accompagné dans votre évolution personnelle, émotionnelle et spirituelle?

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

Partager l'article

Cet article a 4 commentaires

  1. Merci de partager cette belle expérience et ce souvenir pour toi ! Je suis vraiment étonnée de l’effet positif que ce moment méditatif a sur les enfants ! J’essaierais certainement quelque chose de similaire avec mon fils! Un grand merci encore une fois !

  2. Eric

    Belle histoire … Zoe est a bonne école n’est-ce pas ?

Laisser un commentaire