Comment éduquer les adultes de demain?

Quelle éducation devraient recevoir les enfants? Qu’est-ce que l’éducation doit apporter à ces nouvelles générations?

Qu’en est-t-il du lien entre éducation-bonheurenfants-adultes ?

Est-ce que l’éducation peut apporter la paix, le respect et la tolérance pour soi, pour nous, pour notre pays, pour notre planète?

Education

Voici le témoignage et le questionnement d’un membre de l’Académie française, Marguerite Yourcenar, tiré de son essai “Les yeux ouverts.” . Ce dernier est constitué d’un ensemble d’interviews de Matthieu Galey sur la vie et l’œuvre de Marguerite Yourcenar. Il est paru en janvier 1980.

Plusieurs décennies plus tard, le thème éducatif est encore d’actualité.

Je vous invite à cliquer ci-dessous pour découvrir une éducation simplifiée, vivante et cohérente avec notre univers.

« Je condamne l’ignorance qui règne en ce moment dans les démocraties aussi bien que dans les régimes totalitaires.

Cette ignorance est si forte, souvent si totale, qu’on la dirait voulue par le système, sinon par le régime. J’ai souvent réfléchi à ce que pourrait être l’éducation de l’enfant.

Je pense qu’il faudrait des études de base, très simples,

où l’enfant apprendrait qu’il existe au sein de l’univers, sur une planète dont il devra plus tard ménager les ressources, qu’il dépend de l’air, de l’eau, de tous les êtres vivants, et que la moindre erreur ou la moindre violence risque de tout détruire.

Il apprendrait que les hommes se sont entretués dans des guerres qui n’ont jamais fait que produire d’autres guerres,

et que chaque pays arrange son histoire, mensongèrement, de façon à flatter son orgueil.

On lui apprendrait assez du passé pour qu’il se sente relié aux hommes qui l’ont précédé,

pour qu’il les admire là où ils méritent de l’être, sans s’en faire des idoles, non plus que du présent ou d’un hypothétique avenir.

On essaierait de le familiariser à la fois avec les livres et les choses ;

il saurait le nom des plantes, il connaîtrait les animaux sans se livrer aux hideuses vivisections imposées aux enfants et aux très jeunes adolescents sous prétexte de biologie. ; il apprendrait à donner les premiers soins aux blessés ; son éducation sexuelle comprendrait la présence à un accouchement, son éducation mentale la vue des grands malades et des morts.

On lui donnerait aussi les simples notions de morale sans laquelle la vie en société est impossible,

instruction que les écoles élémentaires et moyennes n’osent plus donner dans ce pays.

En matière de religion, on ne lui imposerait aucune pratique ou aucun dogme,

mais on lui dirait quelque chose de toutes les grandes religions du monde, et surtout de celle du pays où il se trouve, pour éveiller en lui le respect et détruire d’avance certains odieux préjugés.

On lui apprendrait à aimer le travail quand le travail est utile,

et à ne pas se laisser prendre à l’imposture publicitaire, en commençant par celle qui lui vante des friandises plus ou moins frelatées, en lui préparant des caries et des diabètes futurs.

Il y a certainement un moyen de parler aux enfants

de choses véritablement importantes plus tôt qu’on ne le fait. »

Marguerite Yourcenar, “Les yeux ouverts.” 1980

¤¤¤¤¤¤

Et vous, qu’en pensez-vous?

Que pensez-vous de l’éducation des enfants et des futurs adultes de ce monde?

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

Partager l'article

Cet article a 13 commentaires

  1. Anne

    Je suis entièrement d’accord avec tous les thèmes que tu soulèves, apprendre la vie à nos enfants, les émotions “vraies”, c’est notre rôle premier. Sous prétexte de les épargner, on élude des questions fondamentales qui pourtant sont nécessaires à leur construction.

  2. Bastienne Nagy

    Oui Lili, j’aime beaucoup cette vision de l’éducation 🙂 Quant aux leçons de morale, elles devraient être données par l’exemple plutôt que par la leçon! C’est pourquoi nous avons entre autres décidé de descolariser notre enfant :)) hahaha!!!

  3. genkash7

    Merci pour cet article, qui nous rappelle ce qui nous manque en ce moment. Très utile. Merci!

  4. NATHALIE

    J’aime beaucoup ton article qui met l’accent sur ce qui est vraiment important, préparer nos enfants à la vie, dans l’ouverture et la bienveillance. Merci !

  5. Nico06

    Très belles réflexions un peu utopistes peut-être mais après tout l’espoir fait vivre ! 🙂

  6. Anna

    Je suis entièrement d’accord, même si je trouve qu’on est encore loin de tout ça ! Tout est là, et pourtant certains enseignants continuent d’éduquer avec l’ancienne méthode

  7. Frédéric

    J’ai un presque adulte chez moi, mon fils vient d’avoir 16 ans et je suis d’accord… retour aux bases. Celles qui structurent et donnent un sens à notre existence

  8. Il est important d’éduquer nos enfants et leur apprendre ce qui est vraiment important dans la vie, des vraies valeurs. Le changement passe par l’éducation, les parents ont un rôle essentiel à jouer

  9. eric

    Pour avoir voyagé dans différents pays, j’ai pu mesurer les différences en terme d’éducation parmi différentes cultures et peuples … Je ne saurai dire s’il existe un principe d’éducation meilleur qu’un autre …. Cependant je suis certain que ne pas prendre l’éducation très au sérieux ouvre une voie vers l’obscurantisme …

  10. Anne PRUDENT

    Je pense qu’il est important de leur montrer le chemin par nos propres comportements, de leur transmettre le respect des autres, de l’environnement et d’eux-même. Développer leur confiance en eux et de croire en la vie même quand l’actualité ne veut montrer que la noirceur.
    Cela ne signifie fermer les yeux sur ce qui ne va pas mais chercher des solutions plutôt que baisser les bras.

  11. Ma fille rêverait d’une école comme celle-là. Elle m’a bien fait rire quand elle m’a dit le jour de la rentrée, wouai, ma vie est repartie pour une année ou je vais apprendre tant de choses qui vont me servir plus tard , avec un grand sourire, mais narquois le sourire, et elle a 11h !!!

C'est ici pour déposer un commentaire ! MERCi !